vous êtes ici
20/112017

À la soupe !



À la soupe !

La grisaille et le froid commencent à pointer le bout de leur nez ? Même pas peur, car les soupes sont de retour ! Potages, consommés et autres veloutés, ce sont LES classiques réconfortants de la cuisine d’hiver.

Lorsque les jours raccourcissent et que les températures baissent, rappelez-vous ce que disent nos grands-mères : mangez de la soupe ! Présente dans nos bols depuis belle lurette, elle est présente dans toutes les cuisines du monde. Plat rustique et traditionnel, c’est un vrai plein de vitamines et de nutriments qui va réchauffer les cœurs et combler les estomacs des grands et des petits.

Nous vous donnons 3 bonnes raisons de redécouvrir ce plat facile à faire, économique, écoresponsable (pour peu qu’on choisisse des ingrédients de saison et locaux) et tout simplement dé-li-cieux. Et pour tirer le meilleur de vos soupes, nous vous donnerons aussi les meilleures astuces de Paul Rayers, chef au restaurant végétarien Riz Riz à Paris, ainsi que notre recette de soupe au potimarron que même les petits adorent.

 

Une délicieuse source de santé

“L’avantage incontestable de la soupe, c’est de concentrer un maximum de légumes donc de saveurs et nutriments, dans un format facile à cuisiner mais surtout à manger,” nous dit le chef. Car une bonne soupe, c’est avant tout une base riche en légumes, source inépuisable de vitamines et de minéraux, un apport indispensable en hiver pour booster le système immunitaire, particulièrement sollicité et sensible.

Pour celles et ceux qui mangent rarement des légumes, petits ou grands, c’est l’occasion parfaite de s’y mettre et atteindre ses 5 fruits et légumes par jour sans effort.

C’est aussi l’alliée de votre estomac : revigorante et réconfortante, elle réchauffe l’organisme de l’intérieur et est facile à digérer, l’estomac ayant moins à travailler pour assimiler les nutriments.

L’astuce du chef : Pour préserver au maximum les vitamines et minéraux présents dans vos ingrédients, il ne faut pas chauffer la soupe trop longtemps à température élevée. Portez-la à ébullition une fois, puis laissez-la cuire à feu doux. Idem lorsque vous la réchauffez.

 

On ne peut pas s’en lasser

La soupe est l’aliment multiforme par excellence. Les recettes varient à l’infini : légumes seuls ou accompagnés : viandes, volailles et fruits de mer, pâtes ou riz... Bref, si ça se mange, on peut en faire une soupe. Et côté épices, toutes les originalités sont permises !

Préparer votre soupe maison est également une activité à faire en famille. Une occasion en or d’éduquer le goût des plus petits en utilisant des légumes dont ils ne voudraient pas autrement. “C’est aussi l’occasion idéale de développer une recette secrète, ce petit plus qui se transforme en tradition familiale,” confie-t-il. Colorée et dans un beau bol, c’est un plat qui permet d’épater la galerie même lorsqu’on ne se sent pas l’âme d’un gagnant de Masterchef niveau présentation.

L’astuce du chef : Une pincée de muscade, un peu de persil haché, une pluie de ciboulette… chaque détail compte dans une soupe. Par exemple, transformez un bouillon de volaille en soupe aux saveurs asiatiques avec quelques feuilles de coriandre et des nouilles de riz.

 

Un vrai gain de temps

Plusieurs astuces permettent de gagner du temps, surtout en semaine. Le plus simple est de préparer une grande quantité de soupe le week-end (ou lorsque l’envie vous prend), et de congeler des portions, avant tout ajout de crème ou équivalent, bien entendu.

Vous pouvez préparer vos ingrédients à l’avance et les congeler sous forme de “kit à soupe,” qu’il ne vous reste plus qu’à cuire. Et pour les plus pressés, il existe même des blenders chauffants dans lesquels il ne vous reste plus qu’à placer vos ingrédients le matin avant de partir. A votre retour : à table !

L’astuce du chef : les sacs congélation sont les amis de vos soupes : étanches, ils existent dans toutes les tailles et permettent de préparer facilement des portions. N’oubliez pas de bien noter leur contenu et la date de “fabrication”.

 

Recette de la soupe au potimarron

Ustensiles :

1 grande marmite

1 blender ou un mixeur plongeant

 

Ingrédients :

Pour 4 à 6 assiettes

 

·        600 à 800 grammes de courge (soit 1/2 potimarron) ou 1 butternut de taille moyenne, ou un gros quart de potiron

·        1 à 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

·        1 oignon

·        20 à 30cl de crème liquide ou option végétale, comme le lait de coco par exemple

·        Sel

·        En option : Curry, bouillon cube

 

Recette :

1.                Eplucher, tailler grossièrement l’oignon.

2.                Couper en quart, vider, éplucher les courges. Les tailler grossièrement.

3.                Faire chauffer l’huile d’olive dans la marmite. Y ajouter l’oignon taillé.

4.                Le faire rissoler à feu faible jusqu’à ce qu’il soit translucide et mou.

5.                Ajouter les courges taillées puis mouiller à l’eau à hauteur des courges.

6.                Saler, ajouter le curry si vous le désirez, puis le bouillon cube. Monter le feu jusqu’à ébullition de l’eau puis laisser cuire à feu moyen 20 à 40 minutes en fonction de la taille des morceaux (piquer les morceaux à l’aide d’une fourchette : ils doivent être tendres à cœur).

7.                Mixer la soupe (c’est la partie que les enfants adorent, profitez-en pour les mettre à contribution !).

8.                Ajuster la texture avec de la crème ou du lait de coco pour une touche exotique.

9.                Goûter, ajuster le sel.

 

A déguster sans modération chaud ou froid ! 

À la soupe !

1. Moulin à 5 baies, 7,49€ chez Alice Délice

2. Coffret de 4 bols, 33€ chez Nature et Découvertes

3. Cocotte 24cm Le Creuset, 191,20€ chez Alice Délice

4. Cuillère en bois, 7€ chez Habitat

5. Livre de recettes, 24,95€ chez Nature et Découvertes

Pas le temps de cuisiner ? Les restaurants de votre centre Nicetoile vous séduiront avec leurs soupes d’hiver !



Actualités & Offres

image description